Benjamin Magot
 
personne morale
 
03.05 – 26.06.2024
 
Texte de Mathilde Ganancia
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Expression générale dans show (Personne Morale)

La clause GROUP BY permet d’organiser les informations contenues dans l’exposition selon vos valeurs personnelles (morales, éthiques et esthétiques), définies par des paramètres de vie.

Dans la pratique, des personnes physiques génèrent de l’imaginaire dans les rectangles prévus à cet effet : ECRAN, BOX, TABLEAU, WHITECUBE, COVER, CADEAU, ECRITEAU. Un rectangle peut en inclure un autre. Les rectangles symboliques, même fermés, doivent aussi être pris en compte. 

LIBRE n’existant pas, nous emploierons ici la méthode show. 

1. Identification des groupes et sous-groupes principaux 

Groupe VISITEURS (+30), comprenant les groupes AMIS (+12) et INCONNUS (+18)

Groupe BOÎTES (5), comprenant les groupes NOMS (8) et DECORATIONS (+300)

Groupe TGW (3) comprenant, entre autres, les groupes FIGURANTS (12), INTERPRETES (42), REPLICA (+3000), ROMAN (1) et TEMOINS (+200)

Groupe MOTIFS (7), comprenant les groupes PRETTY (+500), DEAD (+1300) et USED (3), et répondant aux arguments FreeGift, ArtDéco type TPT (mute), SimiliWashi et NULL (évolutif selon la fonction Eye())

2. Filtrage des noms par la clause UNIVERSAL

Des boîtes abritent une centaine de | nom | pérennisés dans des blocs superposés. La commande employée (GROUP BY) pour obtenir ces ensembles de noms est bien spécifiée dans les colonnes de la clause UNIVERSAL. La valeur implicite de l’argument est ALL.

L’ambition est d’obtenir un échantillon représentatif du monde entier, par souci d’équivalence. L’argument (EQUIV) constitue ici un concept fondamental. 

La fonctions Avg() retourne la moyenne des valeurs du groupe NOMS en ignorant les valeurs nulles. Le modificateur DISTINCT est utilisé pour éliminer les valeurs en double. Chaque | nom | ne devrait donc apparaitre qu’une fois pour assurer la représentation d’un autre groupe (PAYS). Quant à l’ordre employé, on prend en considération l’ordre poétique usuel. Cela permet d’attribuer rapidement une étiquette à un ensemble familier (MEMORIAL, GENERIQUE, TABLE, NEWBORN, PRISON) en leur attribuant une histoire fausse.

Il appartient à chaque | visitor | de se demander si les personnes à l’intérieur de chaque groupe sont condamnées ou élues. 

3. Requête et évaluation de la couleur

Les couleurs se collectent manuellement en envoyant des requêtes de complémentaires type : {[ora-tabac-09726, azul-220]; [ver-cendre-81, roz-argenté-0]; [mauve-spezial-968, safran-brut-23]}. Cette opération peut prendre de 1 à 30 heures selon l’avancée du tableau. Pour traiter ces données, il faut trouver la juste valeur, assurant systématiquement qu’aucune couleur ne prenne le pas sur une autre. Dans certains cas extrêmes cela peut prendre des mois. 

Comme vous pouvez le constater, notre requête ne contient pas du tout de « GROUP BY ». Nous devrions définir les groupes pour l’agrégation, mais nous ne l’avons pas fait, car ici le choix s’effectue en fonction du goût et des couleurs. 

La couleur doit être pulvérisée suivant la méthode applat, pour assurer une distance égale entre chaque pigment sur sa plage attribuée. L’opération se répète jusqu’à obtention d’une zone parfaitement homogène. Selon les proportions accordées à chaque teinte, la VARIANCE délavée s’en trouvera plus ou moins changée. 

Pour attirer la fonction Eye() ils sont tous beaux (PRETTY). 

4. Façonnage des tableaux (BOÎTES)  

Chaque couverture de | boîte | comporte un système magnétique orthonormé, de qualité supérieure. Un groupe d’AIMANTS (15) incrustés à distance EQUI-valente les uns des autres, EQUI-libre les poids et assurent un socle commun.

Certains | aimant | attirent une couverture (PAINTED), d’autres pas. Les couvertures fonctionnent selon un système de rabats, uniquement visibles en position CLOSED. Apprêtées de décorations dites « agrégées » (cool, DGRAD, HARDEDGE, FUN, etc.), elles suivent l’axe MORS-DOS-PLAT-CONTRE-PLAT-NERFS-COINS.

5. Utilisation de valeurs qui ne sont pas « agrégées »

La méthode show peut aussi utiliser des valeurs non reconnues ou non validées par PUBLIC.

La fonction Surtitrage(), par exemple, lorsqu’elle existe, peut faire défiler les paroles d’un film non agrégé, comme TGW(Roman), en silence. Cette fonction peut soit attirer l’hostilité, soit, dans le pire des cas, hanter l’espace GALERIE.

Elle remet la mécanique du programme et son emballage à la réflexion du | visitor |. Mais ici la technique FUROSHIKI ne peut plus être transposée car il ne s’agit plus d’un cadeau.

En cas d’abandon, l’erreur : [ MISSING_AGREGATION ] survient et peu générer une suite de noms infinie non maitrisable par un | visitor | débutant. 

Dans les cas extrêmes, vous recevez le message d’erreur final : [ ERR: FATAL scenario error encountered, shutting down now ]. Il faut alors utiliser la méthode CREATE OR REPLACE function PUBLIC et sortir.

 
 

*

 
(English below)
 

General Expression in Show (Personne Morale)

The GROUP BY clause allows you to organize the information contained in the exhibition according to your personal (moral, ethical, and aesthetic) values, defined by life parameters.

In practice, physical persons generate imagination within the rectangles provided for this effect : SCREEN, BOX, TABLEAU, WHITECUBE, COVER, GIFT, SIGN. One rectangle may include another. Symbolic rectangles, even when closed, must also be considered.

Since LIBRE does not exist, we will use the show method here.

  1. Identification of Main Groups and Subgroups
 
VISITORS (+30) Group, including groups FRIENDS (+12) and UNKNOWN (+18) 
BOXES (5) Group, including groups NAMES (8) and DECORATIONS (+300)
TGW (3) Group,  including, among others, groups EXTRAS (+12), INTERPRETERS (+42), REPLICA (+3000), ROMAN (1), and WITNESSES (+200)
PATTERNS (7) Group, including groups PRETTY (+500), DEAD (+1300), and USED (3), and responding to arguments FreeGift, ArtDeco type TPT (muted), SimiliWashi, and NULL (evolving according to the Eye() function).
 
  1. Filtering Names by the UNIVERSAL Clause
 
Boxes house about a hundred | name | immortalized in stacked blocks. The command used (GROUP BY) to obtain these sets of names is clearly specified in the columns of the UNIVERSAL clause. The implicit value of the argument is ALL.
 
The ambition is to obtain a representative sample of the entire world, for the sake of equivalence. The argument (EQUIV) constitutes a fundamental concept here.
 
The Avg() function returns the average of the values of the NAMES group, ignoring null values. The DISTINCT modifier is used to eliminate duplicate values. Each | name | should thus appear only once to ensure the representation of another group (COUNTRIES). As for the order used, the usual poetic order is taken into consideration. This allows quickly assigning a label to a familiar set (MEMORIAL, GENERIC, TABLE, NEWBORN, PRISON) by attributing them a false history.
 
It is up to each | visitor | to wonder whether the people within each group are convicted or elected.
 
  1. Query and Evaluation of Color
 

Colors are manually collected by sending complementary requests like: {[orange-tobacco-09726, blue-220]; [ash-gray-81, silver-pink-0]; [mauve-special-968, raw-saffron-23]}. This operation can take from 1 to 30 hours depending on the progress of the tableau. To process this data, one must find the right value, ensuring consistently that no color outweighs another. In some extreme cases, this can take months.

As you can see, our query does not contain any “GROUP BY” at all. We should define the groups for aggregation, but we have not done so because, here, the choice is made based on taste and color.

The color must be sprayed according to the flat method, to ensure an equal distance between each pigment on its assigned range. The operation is repeated until a perfectly homogeneous area is obtained. Depending on the proportions given to each shade, the washed-out VARIANCE will be more or less changed.

To attract the Eye() function, they are all beautiful (PRETTY).

  1. Shaping Tableaux (BOXES)
 

Each cover of | box | includes an orthonormal magnetic system of superior quality. A group of MAGNETS (15) embedded at EQUI-distance from each other, EQUI-balances the weights and ensures a common base.

Some | magnet | attract a cover (PAINTED), others do not. The covers operate on a flap system, only visible in the CLOSED position. Adorned with so-called “aggregated” decorations (cool, DGRAD, HARDEDGE, FUN, etc.), they follow the axis JAWS-BACK-FLAT-AGAINST-FLAT-SPINES-CORNERS.

  1. Use of Non-aggregated Values
 

The show method can also use values not recognized or validated by the PUBLIC.

The Surtitling() function, for example, when it exists, can scroll through the lines of an unaggregated film, like TGW (Roman), silently. This function can either attract hostility or, in the worst case, haunt the GALLERY space.

It puts the mechanics of the program and its packaging to the reflection of the | visitor |. But here the FUROSHIKI technique cannot be transposed anymore because it is no longer a gift.

In case of abandonment, the error: [MISSING_AGREGATION] occurs and may generate an infinite sequence of names not manageable by a novice | visitor |.

In extreme cases, you receive the final error message: [ERR: FATAL scenario error encountered, shutting down now]. You must then use the « CREATE OR