Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude

A Proper Orchestra is Fun for Everyone!

05.12.2015 – 24.01.2016

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

Gaillard & Claude A proper Orchestra is Fun for Everyone! les Bains-Douches Alençon

La générosité de Gaillard & Claude réside dans le fait que leur art nous propose une expérience qui tout en trouvant ses sources dans des codes sociaux et esthétiques triés sur le volet est motivée par un réel engagement d’individu libre. Il ne s’agit pas uniquement d’évoquer ou même de tordre leurs sources hétérogènes – l’’artisanat, le psychédélisme, l’économie de masse, les rave parties, le branding, etc ; ni de les incarner dans des gestes , formes ou objets aussi précis soient-ils ; mais bien de provoquer la mise en relation de ces références avec leurs diverses matérialisations (sculpture, musique, son, installation, vidéo, radio…) et notre propre background, lui-même grandissant au fil d’un jeu sémantique, sensoriel et jubilatoire. Dans cette présence partagée, nous n’en sortons pas avec une image de plus en tête mais avec une façon élargie de voir les choses, une vision dilatée du monde.C’est cette générosité éclairée et stimulante qui marque le travail des artistes, bien plus que les icônes pop ultra-lisible qui furent un trait caractéristique de leurs débuts et dont ils semblent se défaire au fil du temps. De fait, le groupe de sculptures qu’ils installeront aux Bains-Douches, et dont est issu l’instrument visible sur l’édition Monkey Puzzle / Le désespoir des singes (ci-dessous), semble jouir de plus d’autonomie tout en étant fidèle à leur univers. Entre organes sexuels et cucurbitacées, art natif et 3D virtuelle, abstraction et anthropomorphisme, leurs instruments à vent jouent du vide comme du sens, du cérébral comme du sensuel. Et dans leur abandon maîtrisé, leurs formes se jouent de la gravité comme de l’équilibre, cher aux artistes.Le couple d’artiste qui existe depuis 15 ans, vit et travaille à Bruxelles depuis 2008. Leur travail est présent dans des collections privées et publiques dont les FRAC Ile de France et Pays de la Loire. Leurs derniers projets sont : Troubles for a French Horn and a Bongo, Vitrine Gallery, Londres et Grand Palais, Paris ; Our friend’s units with several other units, galerie Loevenbruck, Paris ; Le groupe et la famille, MOT International, Bruxelles.Ils sont représentés par la galerie Loevenbruck, Paris.

          Anne Franssen

http://www.paris-art.com/a-proper-orchestra-is-fun-for-everyone/

http://www.inextenso-asso.com/product-page/gaillard-claude-oompah-tom-tom-tootle-too-toot